Articles

  • La préparation aux concours

    Le concours représente pour l’éleveur de diamants mandarins l’aboutissement de sa saison de reproduction. Ce sera la meilleure méthode pour vérifier si les nouveaux oiseaux correspondent au standard, ce sera par la même occasion une possibilité de comparer ses propres résultats avec ceux d’autres éleveurs. La progression dans son élevage passe nécessairement par la comparaison de ses oiseaux avec ceux des autres éleveurs. Les concours représentent donc LE moment privilégié qui clôture toute une année d’élevage.

    La première étape pour l’éleveur concernera la sélection de ses diamants mandarins. Généralement autour du 15 juillet, les jeunes diamants mandarins sont triés : il faut bien distinguer les oiseaux d’élevage et les oiseaux d’expositions. Le diamant mandarin d’exposition est un oiseau « fini » et non un oiseau de travail : un oiseau porteur ne sera (normalement) pas jugé, une femelle ayant des rejets de joues sera sanctionnée, etc. Lorsque cela est possible, il faut prévoir de préparer des remplaçants : l’éleveur n’est pas à l’abri d’un problème de condition générale survenant juste avant le concours. Idem pour la préparation des stams (groupe de 4 oiseaux identiques), prévoir 5-6 oiseaux semble raisonnable pour palier aux éventuels imprévus.

    Pour que le diamant mandarin présenté ait un plumage en parfaite condition, il ne faut pas hésiter à arracher les plumes abîmées, cassées.

    Le diamant mandarin en preparation concours photo 2

     

    Lire la suite

  • Une journée d'éleveur de diamant mandarin

    J'ai choisi de décrire cette journée du 15 octobre 2020 car elle n'est pas comme les autres.
    En effet elle marque le début de l'élevage avec les premières naissances de diamants mandarins gris de la saison de reproduction 2020-2021 !

    Naissance diamant mandarin

    Huit couples de gris mis en accouplement depuis le 26 septembre de cette année.
    Aujourd'hui, 3 couples ont eu des naissances, 2 couples couvent leurs œufs fécondés et 3 autres doivent re-pondre après une ponte "blanche". La majorité des reproducteurs de cette année sont des primipares, je ne leurs tiens pas rigueur de ce faux départ qui peut se transformer en excellente saison. Pour peu que j'observe bien le comportement de ces jeunes futurs parents (les plus jeunes ont 11 mois environ).

    Lire la suite

  • La mutation poitrine orange dans les couleurs classiques

    Puisque nous allons discuter du diamant mandarin poitrine orange (PO) dans cet article, il est certes intéressant de s’attarder d’abord un peu sur l’histoire de cette mutation.
    La mutation poitrine orange (PO) est supposée avoir vu le jour en Belgique. J’écris consciemment "supposée", car le premier poitrine orange (PO) fût en fait trouvé chez un marchand d’oiseaux. Dans la littérature néerlandaise en particulier, bien avant la découverte du premier poitrine orange (PO) en Belgique, des diamants mandarins y furent décrits présentant des caractéristiques que nous pouvons attribuer maintenant à des porteurs de poitrine orange (PO).
    Ce dont nous sommes certains en tout cas, c’est que l’honneur de la découverte de la poitrine orange (PO) revient à un certain Monsieur De C. qui en 1978 remarqua un mâle gris assez spécial dans un commerce. Ce mâle disposait d’une barre de poitrine orange alors que normalement elle aurait dû être noire. Monsieur DE C. acheta cet exemplaire, mais à l’élevage il ne sortit rien de ce qu’il avait espéré. Fin 1978, Paul CH., président du BZC à cette époque, acquerra ce mâle. Il y eut des bonnes et des mauvaises surprises avec ce sujet, car ce mâle ne vécut malheureusement pas très longtemps. Heureusement Paul CH. avait pu en obtenir quelques jeunes auparavant. La poitrine orange (PO) est d’hérédité récessive autosomale par rapport à la forme sauvage. Le facteur orange doit donc être doublement présent pour devenir visible. Il croisa donc des jeunes entre eux et en sortit assez rapidement les premiers poitrine orange (PO).

    Déjà le premier éleveur de poitrine orange (PO) commit l’erreur de ne pas combiner et développer le poitrine orange (PO) avec des couleurs classiques (gris, brun, dos pâle, masqué) mais il se rua directement sur la combinaison de la poitrine orange avec le poitrine noire (PN) et d’autres mutations. Dès cet instant, le rêve de tout éleveur de poitrine orange était né à savoir d’aboutir à un diamant mandarin entièrement orange.
    De par le fait d’avoir brûlé l’étape de l’élevage dans les couleurs classiques, la question suivante demeura :

    Certaines caractéristiques spécifiques que nous observons dans nos poitrine orange classiques, sont-elles seulement des dérivées gênantes de la présence de la mutation poitrine noire (PN) ou s’agit-il d’effets spécifiques de la mutation poitrine orange ?

    Qu’est-ce que j’entends dire par-cela ? Souvent le gris poitrine orange ou brun poitrine orange laissent apparaître des joues pas bien délimitées. De même l’on constate souvent un ourlet orangé sur les ailes. Aussi, la poitrine s’écoule fréquemment vers le haut et le ventre présente des dessins. Toutes ces caractéristiques constatées sont assez dérangeantes.

    Lire la suite

  • Qu'entend t'on par diamant mandarin "type Anglais" ?

    Le terme type Anglais pour certains diamants mandarins est parfois employé, mais qu’entend-on par « type Anglais » !?
    Est-ce que ce type d'oiseau (voir vidéo) peut être qualifié de type Anglais ?
    Où suffit-il que l’oiseau vienne d’Angleterre ?... Ou au contraire, est-ce encore plus typé !?

    Jeunes diamants mandarins de type Anglais en vidéo :

    Lire la suite

  • Exigences générales du standard

    Vous trouverez dans cet article l'ensemble des critères de sélection à rechercher chez un diamant mandarin d'exposition.

    Taille :
    De la pointe du bec jusqu'à l’extrémité de la queue du diamant mandarin : 11,5 cm.

    Type :
    Impression de force - Taille courte et trapue - Tête ronde - Cou tassé - Poitrine relativement large et ronde.
    La tête, le cou, le dos et la queue doivent former une seule ligne avec un creux minime dans la nuque et à l'intersection de la queue à hauteur du croupion.
    La courbe formée par l'arrondie de la poitrine et la ligne du ventre doit être régulière à partir de la gorge jusque la région anale.
    La ligne dorsale ne peut pas être écrasée et la ligne ventrale ne peut être tombante.
    Toutes les parties du corps doivent être bien en harmonie les unes aux autres.

    Tête :
    Bien ronde vue sur tous les angles - Vue de face relativement large - Doit être en harmonie parfaite avec le bec et le corps - Les yeux placés à peu près au centre de la tête, bien vivants et de couleurs foncées sauf si le standard de la variété spécifiée ne le donne autrement.

    Lire la suite

  • L'aventure du diamant mandarin joues blanches

    1. Introduction

    Avant tout, je tiens à remercier les personnes avec lesquelles je travaille à l'évolution des diamants mandarins joues blanches au cours de ces dernières années.
    Ce texte ne raconte donc pas seulement mes expériences mais aussi leurs expériences. Merci à Paul Chabot, Jan Van Looy et Wessel Vermeulen. Lorsque par la suite j’utiliserai le terme « je », vous devez comprendre « nous ». Nous ne sommes pas d’accord sur tous les détails. Heureusement, car ainsi nous pouvons en discuter. Et nous continuons à nous encourager mutuellement au sujet des résultats à améliorer et des conclusions à apporter.
    Chez nos diamants mandarins, chacun connait le joues et le joues noires. Chez ces deux mutations, les mâles et les femelles ont les joues colorées. Nous avons maintenant aussi le joues blanches. Nous avons donc des joues blanches, brunes et noires.

    Diamant mandarin joues blanches 11

    2. Historique

    La première fois qu’un diamant mandarin joues blanches est apparu, c’était lorsque Jacques Vanduren se demanda s’il avait élevé une nouvelle mutation. Certains de ses oiseaux ont pu être admirés dans les expositions du B.Z.C. (Club Belges des diamants mandarins).
    Jacques a aussi écrit un article à ce sujet dans notre revue, illustré de photos de détails. C’était fin des années 90 du siècle précédent. Jacques a eu la malchance de perdre son élevage et finalement le diamant mandarin joues blanches a disparu. Il avait pourtant même cédé des oiseaux à d’autres amateurs afin d’éviter le risque de disparition. Mais ces autres amateurs n’ont pas pu construire une souche. Résultat : le joues blanches est retourné à la case départ.
    Voici quelques années, le président fondateur du B.Z.C., Paul Chabot, découvrit un diamant mandarin ‘spécial’. Paul Chabot est celui qui, en son temps, a fait les premiers pas avec un mâle de la mutation poitrine orange. Il avait donc de l’expérience dans la construction d’une souche ‘spéciale’.
    Cet oiseau avait aussi du noir dans les joues, c’est pourquoi Paul est parti à la recherche de partenaire joues noires pour ce diamant mandarin. Sa pleine conscience des choses fut la bonne pour les joues blanches. Car il éleva directement des joues blanches !
    C’est pourquoi il décida que le facteur joue blanche était dominant. Mais Paul utilisa aussi d’autres diamants mandarins que les joues noires gris. Lorsque Jan et moi sommes allés interviewer Paul, nous avons vu des Joues Blanches combinés au masqué, à la mutation poitrine noire et même au huppé. Paul nous expliqua qu’il avait eu beaucoup de décès parmi ses oiseaux, il connaissait l’expérience de Jacques et il pariait sur un facteur létal chez les joues blanches.
    Paul nous donnât un diamant mandarin joues blanches à chacun parce qu’il avait peur que la saison d’élevage suivante fut désastreuse. Son secret espoir était que nous l’aidions. Ensuite, il est apparu que la santé de ses oiseaux était la cause de ses problèmes croissants. Donc nous avons pu éliminer le facteur létal de notre raisonnement.
    À Dordrecht Paul rencontra Wessel Vermeulen lequel avait aussi des diamants mandarins avec des joues partiellement blanches. Wessel a même élevé des diamants mandarins ayant trois couleurs dans les joues. Elles présentent du blanc (le trait de larme est absent), ensuite vient du noir et du marron normal dans l’arc postérieur des joues.

    Diamant mandarin joues blanches 12 Diamant mandarin joues blanches 13

    Entretemps, Jan et moi avons commencé l’élevage avec nos joues blanches. Notre objectif était de comprendre l’hérédité du joues blanches.
    Lorsque Jan et moi avons commencé l’élevage, beaucoup nous ont dit qu’ils pensaient que c’était une combinaison. Certains pensaient à la mutation poitrine noire, d’autres à la combinaison poitrine noire joues noires. Plusieurs avaient déjà vus des traces de joues blanches. Et en effet, on ne parlait pas du joues blanches seulement chez nous. Internet, nous le savons, établit des contacts dans le monde entier. Je sais que dans d’autres pays on parle de joues blanches: Israël, Italie, France.
    Regardons le joues blanches plus en profondeur. Ce qui est important : nous faisons une distinction entre les combinaisons de joues blanches avec joues noires et les sans joues noires. Cette distinction sera un peu le fil rouge de ce récit.
     

    Lire la suite

  • Réguler l’hygrométrie pour favoriser l'éclosion

    Le problème d’œufs qui n’éclosent pas, malgré leurs fécondations, rencontré par des éleveurs m’a donné l'idée de ce sujet.
    L'importance du taux d'humidité lors du développement de l’œuf et l'éclosion dans nos pièces d'élevage nous pousse à trouver des solutions pour le réguler, surtout pendant les périodes sèches.

    J'utilise un humidificateur à ultrasons, réglable et idéal :

    Humidificateur Tao Tronics

    Je me sers aussi, soit en parallèle avec l'humidificateur ou quand il n'y a besoin que d'un petit ajustement du taux d'humidité, d'une solution beaucoup moins couteuse : Des saturateurs en céramiques (environ 5 euros l’unité dans les magasins de bricolages) :

    Saturateur ceramic59a5

    Je les dispose sur le radiateur à bain d'huile (qui assèche moins l'air que les radiateurs électriques du type radiant ou communément appelé "Grille-pain").
    Le principe de l'évaporation provoqué par la chaleur du radiateur fonctionne bien, il faut cependant environ une journée pour en voir les effets.

    Saturateur sur radiateur
     

    Lire la suite

  • Certificat de cession de diamant mandarin

    Conseils d'un éleveur chevronné en crochus :

    "Vous devriez inciter les éleveurs de diamant mandarin à céder les oiseaux avec une fiche de pédigrée, même "maison" avec les indications de couleur phénotypiques, de couleurs portées garanties, de couleurs portées possibles.... Et les mêmes informations sur les parents.... Et afficher dans votre élevage, en lettre d'or (ou à la peinture) au-dessus des batteries d'élevage "UN OISEAU DE CONCOURS DOIT AVOIR UN PHENOTYPE CARACTERISTIQUE DES MUTATIONS QUI LE COMPOSENT et CONSERVER LE TYPE DU DIAMANT MANDARIN !"

    Afin d'améliorer la traçabilité et de réduire les mauvaises surprises lors d'accouplement, voici à disposition un modèle de certificat de cession de diamant mandarin :

    Lire la suite

  • Transmission génétique des caractéristiques physiques

    Si on pose lors d'une réunion d'amateurs de diamants mandarins une question sur la généalogie du masqué, du pastel, ou d'un joues noires, on est certain de recevoir la bonne réponse.
    Mais si on pose la question sur la généalogie sur le format (taille), la forme de la tête ou la longueur du bec, les réponses seront multiples et différentes.
    Certains diront intermédiaires, d'autres dominants, etc.

    Néanmoins ces caractéristiques suivent les Lois de Mendel. Beaucoup d'éleveur ne croient pas cette explication, mais elle est vraie. Il semble que les lois ne se comportent plus d'une façon stricte comme pour les mutations de couleurs. Une variation plus large au niveau du format (taille), forme de la tête, etc. semble normal.

    Law of independent assortment

    Dans la nature, on trouve chez les diamants mandarins la même variation dans le format. Et, dans le processus de domestication, cette différence dans la variation a augmenté. Nos diamants mandarins cultivés sont en moyenne deux centimètres plus larges que leurs ancêtres dans la nature.
    Dans les articles, on préconise toujours une sélection dure au niveau du format et du modèle en tenant compte des différences entre les parties comme la tête, le corps, etc.

    Mais le format et le modèle sont dirigés par la généalogie. Les formes du corps sont dirigées par des facteurs.
    La question qui se pose est : Existe-t-il une relation entre les différents facteurs qui dirige le format, le modèle, la forme de la tête et du bec ?

    Lire la suite

  • Sélectionner l'aptitude à élever !

    Revoyons tout d'abord la valeur du mot "Élever" :

    - Procurer les soins nécessaires au développement de quelqu'un, d'un animal, de sa naissance à un certain point d'accomplissement : Élever son petit.
    - Nourrir, entretenir son existence jusqu’à ce qu’il ait acquis une certaine force.  
    - Nourrir et protéger des animaux ou des plantes pour favoriser leur développement.

    Le diamant mandarin est naturellement un formidable éleveur. La ponte, la couvaison et le nourrissage se passe sans problème. Le couple (La femelle comme le mâle) y mettent de l'entrain, sont complétement affairés à l'élevage de leur nichée.
    En anecdote, je me souviendrais toujours d'un père qui après la perte de la mère, avait tout donné pour finir d'élever leur progéniture. J'ai l'image de ce mâle dévoué qui n'en pouvait plus, qui vaciller en fin de journée devant moi, mais continuer sans relâche à nourrir ses jeunes jusqu'au sevrage. Je lui ai apporté tous les soins possible pour le soutenir durant cette période.

    2 jeunes gris et leur pere 2

    Lire la suite

  • Les standards du diamant mandarin

    Document de référence indispensable pour les éleveurs qui sélectionne leurs diamants mandarins.

    J'ai effectué un travail de recherche des différents standards du diamant mandarin appliqués en France, Belgique, Angleterre, Italie et Pays-bas. Voici donc les standards sur lequel s'appui les juges pour départager les diamants mandarins lors des concours. Ces documents vous seront très utiles suivant le pays où vous entreprenez d'exposer.

     

    Lire la suite

  • Origine de ma passion pour l'élevage des diamants mandarins

    Bienvenue,

    Ma passion de l'élevage des oiseaux m'a été transmise de père en fils. En effet mon grand-père, d'origine italienne, aimait élever des pigeons et canaris pour son plaisir. Ses enfants : Mon père et mes oncles ont ou élèvent aussi des oiseaux (pigeons, becs droits, canaris, crochus).
    Plus tard, un de mes oncle m'a envoyé une photo (ci-dessous) de 1970 où l'on voit mon arrière-grand-père et grand-père fiers devant leur pigeonnier. Pigeonnier qui avait été construit sur le terrain de la maison où je suis né.

    Grand pere 1970 2

    J'ai passé mon enfance à Coulogne, petite ville connue pour ses nombreux élevages de pigeons, les "Colombophiles Coulonneux". Après donc une jeunesse "baignée" dans l'élevage d'oiseaux en tout genre, je découvre à 12 ans les différentes couleurs des diamants mandarins dans les livres. Un peu plus tard vers 14 ans, j'ai la chance de rencontrer près de chez moi un éleveur de diamant mandarin connu pour ses multiples titres de champions du monde en exposition. Il m'a appris les bases de la génétique, donné mon premier diamant mandarin d'exposition, etc. Ce qui m'a motivé à aller plus loin !

    Je m'émerveille toujours devant la naissance des oisillons, ce qui représente la vie… J'aime aussi tout ce que m'enseigne cette passion : La patience et l'humilité. Qualités qui me semblent indéniables pour progresser dans la sélection de souches.

    Lire la suite