élevage

  • Préparer la saison de reproduction

    Alors que vous entreprenez une saison d’élevage, je vous donne ici quelques conseils pour préparer vos diamants mandarins aux quelques mois qui vont suivre.
    Nos oiseaux sont certes faciles à faire reproduire mais ce sont peut-être des détails qui vont inciter les couples récalcitrants à se reproduire ou à produire plus d’œufs fécondés. Cet article n’a pas la prétention de donner La méthode pour préparer ses diamants mandarins à une saison de reproduction mais tout simplement informer sur une organisation possible en vue d’une saison de reproduction optimale. C’est celle que je mets en place.

    La sélection de reproducteurs s’est faite à la fin de l’été. Le choix des accouplements est bien entendu primordial, et toujours choisi en fonction des qualités à améliorer et défauts à corriger par rapport aux diamants mandarins recherchés, tout en essayant de respecter au mieux la « règle » d’accouplements chimmel sur intensif et vice versa. Il faudra prendre le temps nécessaire pour constituer les couples d’élevage ; beaucoup de critère doivent être pris en compte en fonction de ses objectifs (oiseaux d’exposition, oiseaux de travail, oiseaux porteurs, …). Il est arrivé que de très bons sujets ne soient pas accouplés faute d’avoir trouvé le partenaire idéal. Mieux vaux être patient que d’accoupler pour faire « du nombre ». Qualité primera toujours sur quantité.

    Couple diamant mandarin isabelle popn1
     

    Lire la suite

  • Une journée d'éleveur de diamant mandarin

    J'ai choisi de décrire cette journée du 15 octobre 2020 car elle n'est pas comme les autres.
    En effet elle marque le début de l'élevage avec les premières naissances de diamants mandarins gris de la saison de reproduction 2020-2021 !

    Naissance diamant mandarin

    Huit couples de gris mis en accouplement depuis le 26 septembre de cette année.
    Aujourd'hui, 3 couples ont eu des naissances, 2 couples couvent leurs œufs fécondés et 3 autres doivent re-pondre après une ponte "blanche". La majorité des reproducteurs de cette année sont des primipares, je ne leurs tiens pas rigueur de ce faux départ qui peut se transformer en excellente saison. Pour peu que j'observe bien le comportement de ces jeunes futurs parents (les plus jeunes ont 11 mois environ).

    Lire la suite

  • Le gris poitrine noire poitrine orange

    L’objectif de cet article n’est pas d’imposer une direction d’élevage ou créer une polémique, mais de partager mon expérience de l’élevage, mes observations ainsi que les difficultés que je rencontre depuis une quinzaine d’années d’élevage de diamants mandarins dans cette combinaison de mutations.

    Le poitrine noire est une mutation de dessin due à une répartition différente de l’eumélanine dans le plumage de l’oiseau. La mutation poitrine orange est une mutation de couleur : L’eumélanine des dessins est transformée en phéomélanine brune orangée, qui tire vers la couleur rouge-rouille pour les meilleurs sujets. Il ne me semble pas importun de préciser en détail en quoi ce que chaque mutation que nous connaissons déjà, modifie sur l’oiseau muté.

    Le mâle de concours idéal, en plus d’une forme et une taille correcte tel un classique, ne doit pas avoir de rejet noir dans la poitrine, doit avoir une zone parotique (le lore : entre le bec et la joue) blanche, une poitrine qui monte le plus haut possible sous le bec, une forte extension des joues (les joues se rejoignent à l’arrière du crâne) sans écoulement sur le dos(qui pour moi représente une non-sélection de l’extension de la couleur), un dos gris et non pas chargé de voile brun comme c’est souvent le cas, des dessins sur les rémiges primaires et secondaires (blanc+orange), une couleur rouge/rouille la plus intensive possible, un dessin de ventre (flammèches oranges) le plus grand possible. À cela il faut ajouter que les dessins de flans doivent être marqués d’ovales blanc sur fond orangé ; Les dessins des carreaux de queues sont bien sûr allongés.

    La femelle comme le mâle doit être grise de dos, de forme et de taille correcte, avoir un dessin de ventre (les flammèches)(à noter que ce dessin n’est pas orangé comme sur les mâles mais tire plutôt vers le gris-brun), des dessins de dos (sur le bord externe des rémiges), une poitrine qui remonte très haut, des dessins de joues orangées, des flancs marqués de points et de couleur orangée également.

    La femelle doit-elle avoir des joues et flancs les plus rouge foncé possible ? Je n’ai pas de réponse.
    Ce qui est certain c’est que la première femelle poitrine orange (po) n’avait pas de joues oranges et que le standard Hollandais demandait des femelles sans joues il y a encore quelques années (maintenant il y a deux standards acceptés et jugés différemment : avec dessin et sans dessins… : type 1, type 2 dans les concours). La femelle sans joues dessinées garde des carreaux de queues le plus orange possible. La plupart de mes femelles en reproduction n’ont pas de joues, c’est un caractère que je ne sélectionne pas spécialement.
    Je lis parfois sur internet que pour sortir un bon mâle intensif en couleur il faut absolument une femelle avec des joues très orange, ce n’est pas vrai. On sort de très bons oiseaux en couleur avec des femelles sans joues pour peu qu’elles soient très grise. J’entends par « très grises » des oiseaux dont l’eumélanine prend le pas sur la phaeo. Cela ne veut pas dire que certains caractères ne doivent pas être présents (dessin de ventre, sus caudales, paupière, etc.). Je peux affirmer que la femelle sans joue n’influence en rien l’intensité de la couleur sur les mâles.

    Diamant mandarin femelle gris poitrine orange poitrine noire

    Quelques particularités sont propres à la combinaison de mutation

    Le poitrine orange semble intensifier l’extension de la couleur orange des dessins. On observe souvent des sujets avec une extension complète des joues à l’arrière du crâne, et ce avec une poitrine qui remonte très haut sous le bec (à comparaison avec un poitrine noire pure). Cette extension lorsqu’elle est importante, a tendance à colorer le lore. Je ne suis pas d’accord avec ceux qui affirment que les oiseaux au lore orangé sont des oiseaux issus de black face. Cette coloration apparait aussi bien sur des issus de poitrine orange poitrine noire (popn) sans la mutation black face depuis plusieurs générations.

    Je ne sélectionne pas la couleur orangée du lore. Certes c’est un défaut présent dans mes oiseaux mais élevant des black face popn, je n’y fais pas attention.
    Dans les concours cela dépend beaucoup des juges mais en général, si l’oiseau est bon, ils ne se font pas lourdement sanctionner. À noter qu’il y a plusieurs sortes de lores orangés, qu’une photo ne montre pas bien. Des lores orange rouille comme la poitrine et qui viennent se fondre avec la joue (pas bon) ou un voile orangé, plus clair que la joue et qui se distingue encore (ça passe mieux). Mais sur des grands concours, c’est ce qui manquera au bel oiseau pour se classer face aux meilleurs.

    Diamant mandarin male gris poitrine noire poitrine orange1

    Lire la suite

  • Elevage et sélection du diamant mandarin gris

    1. Introduction

    Le diamant mandarin gris est issu du type sauvage.
    Il correspond au type original du diamant mandarin. Il n'est donc à proprement dit pas une mutation.
    Cependant, le diamant mandarin gris que nous connaissons à ce jour, est très différent de son ancêtre Australien. Suite à une sélection par les éleveurs, le type, la taille et la couleur de celui-ci ont beaucoup évolué.

    2. Intérêt

    Le gris étant la base des mutations existantes dans la série grise (gris poitrine noire, gris poitrine blanche, gris dos pâle, etc), l'élevage de celui-ci est primordial pour la pérennité de toutes ces mutations.
    Le diamant mandarin gris permettra ainsi de "régénérer" toutes ces mutations.

    3. A qui s'adresse l'élevage des gris ?

    L'élevage du diamant mandarin gris est conseillé pour les débutants et peut aussi devenir très passionnant pour les plus expérimentés.
    En effet, malgré un attrait à première vu moins spectaculaire qu'un diamant mandarin aux couleurs orangé ou pastel son élevage est dès plus intéressant.

    Diamant mandarin femelle gris née en 2019

    Lire la suite

  • Astuce : Comment garder les oeufs réunis dans le nid

    Nid plastique

    Si vous utilisez ce type de nid cette astuce pourra vous servir.

    L'année dernière, un mâle mettait en désordre régulièrement les matériaux de son nid ou les enlevés. Dans le but certainement de recommencer une autre couvée.
    Le fond de ces nids étant plat, les œufs se retrouvés éparpillés et donc un risque de ne pas être couvés était fort possible.

    J'ai donc cherché une solution pour éviter ce désagrément. En essayant plusieurs type de fond de nid en forme concave, entre autre ceux en corde et fibre de coco, en les incorporant dans le nid en plastique. Ce mâle continué malgré tout à vouloir enlever ces fonds !

    Puis, j'ai essayé un fond concave en feutrine blanche que j'ai scotché sur le nid.

    Nid plastique avec fond feutrine
     

    Lire la suite

  • Origine de ma passion pour l'élevage des diamants mandarins

    Bienvenue,

    Ma passion de l'élevage des oiseaux m'a été transmise de père en fils. En effet mon grand-père, d'origine italienne, aimait élever des pigeons et canaris pour son plaisir. Ses enfants : Mon père et mes oncles ont ou élèvent aussi des oiseaux (pigeons, becs droits, canaris, crochus).
    Plus tard, un de mes oncle m'a envoyé une photo (ci-dessous) de 1970 où l'on voit mon arrière-grand-père et grand-père fiers devant leur pigeonnier. Pigeonnier qui avait été construit sur le terrain de la maison où je suis né.

    Grand pere 1970 2

    J'ai passé mon enfance à Coulogne, petite ville connue pour ses nombreux élevages de pigeons, les "Colombophiles Coulonneux". Après donc une jeunesse "baignée" dans l'élevage d'oiseaux en tout genre, je découvre à 12 ans les différentes couleurs des diamants mandarins dans les livres. Un peu plus tard vers 14 ans, j'ai la chance de rencontrer près de chez moi un éleveur de diamant mandarin connu pour ses multiples titres de champions du monde en exposition. Il m'a appris les bases de la génétique, donné mon premier diamant mandarin d'exposition, etc. Ce qui m'a motivé à aller plus loin !

    Je m'émerveille toujours devant la naissance des oisillons, ce qui représente la vie… J'aime aussi tout ce que m'enseigne cette passion : La patience et l'humilité. Qualités qui me semblent indéniables pour progresser dans la sélection de souches.

    Lire la suite